Réservé aux abonnés

"Pas au médecin d'aider à mourir"

Certains praticiens violent l'éthique en prêtant assistance à des patients qui désirent mourir. Le vice-président de leur commission d'éthique dénonce ces dérapages.
05 août 2015, 16:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5881741

Des médecins ne respectent pas les directives de leur profession en matière d'assistance au suicide. Vice-président de la commission centrale d'éthique de l'Académie suisse des sciences médicales, et chargé d'enseignement à la Faculté de théologie de l'Université de Fribourg, Markus Zimmermann-Acklin tire la sonnette d'alarme.

Quelles sont les sources qui vous ont alerté?

Il s'agit de particuliers, de proches de personnes ayant recouru à l'assistance au suicide, comme cette femme qui a trouvé un soir sa mère morte après qu'elle eut recouru aux services d'Exit Suisse, alors qu'elle était en b...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois