Passages piétons: sécurité jugée insuffisante

Le Touring Club Suisse (TCS) estime qu'il y a de grosses lacunes à combler en Suisse pour améliorer la sécurité des passages piétons.
03 août 2015, 21:07
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
pieton2

Le club automobile a analysé une centaine de ces passages et jugé que plus de la moitié d'entre eux étaient insuffisants. Selon ce classement, le pire se trouve à Fribourg à deux pas de l'Hôtel de Ville.

"En 2010, 270 personnes ont été grièvement blessées et 20 tuées sur des passages à piétons", a rappelé mardi le TCS. Or, ces chiffres n'ont guère évolué durant ces 6 dernières années, a-t-il constaté. Après avoir analysé plus d'une centaine de ces passages, il arrive à la conclusion que 55 d'entre eux sont insuffisants, voire très insuffisants. Les lacunes constatées vont de la conception à la visibilité du passage, en passant par son accessibilité.

Le passage à piétons le plus mal noté du pays se situe à Fribourg à deux pas de l'Hôtel de Ville et de la cathédrale. Il se trouve au carrefour de la rue de Lausanne et de la rue Pierre Aeby. "Malgré sa longueur et sa situation à un endroit mal visible, ce passage n'est pas signalé; il est insuffisamment marqué, à peine éclairé, mal entretenu et donc difficile à percevoir", a noté le TCS.

A l'inverse, les passages les mieux notés se trouvent à Frauenfeld en Thurgovie. "A signaler surtout celui de la Laubgasse qui est relativement court, entretenu et éclairé et qui, de surcroît, présente des bordures de trottoir abaissées", a observé le TCS.

Après examen de dix villes suisses, c'est néanmoins Genève qui obtient la plus mauvaise moyenne du pays. Elle se trouve dans la catégorie présentant une majorité de passages piétons insuffisants en compagnie de Fribourg, Olten, Sion et Genève. A l'inverse, Delémont, Coire et Bienne ont décroché une majorité de mentions "suffisant", voire "bien". Locarno et Zurich occupent un rang intermédiaire avec une moitié de mentions dans les deux catégories.