Paul Grüninger réhabilité officiellement par la police st-galloise

Une plaque commémorative a été inaugurée au siège de la police cantonale st-galloise en l'honneur de Paul Grüninger. L'ancien commandant de la police avait fait entrer en Suisse jusqu'à 3000 personnes fuyant le régime nazi.
07 août 2015, 14:07
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Ruth Roduner, Mitte, wird von ihrem Sohn Dieter, links, und Hanspeter Kruesi, Chef Kommunikation Kantonspolizei St. Gallen, rechts, zur Feier zur Rehabilitation von ihrem Mann Paul Grueniger in den Pfalzkeller geleitet, in St. Gallen am Freitag, 22. August 2014. In einer schlichten Feier fand am Freitag die Rehabilitation von Paul Grueninger durch die Kantonspolizei St. Gallen statt. Paul Grueninger rettete unmittelbar vor dem Zweiten Weltkrieg bis zu 3600 Juden das Leben, indem er ihnen durch Vordatierung der Einreisevisa oder Faelschung anderer Dokumente die Einreise in die Schweiz ermoeglichte. 1939 wurde er deswegen ohne Anspruch auf Rente vom Dienst suspendiert und 1940 wegen Amtspflichtverletzung zu einer Geldstrafe verurteilt. (KEYSTONE/Arno Balzarini)

Paul Grüninger (1891-1972), commandant de la police st-galloise qui a fait entrer en Suisse jusqu'à 3000 personnes fuyant le régime nazi, a été officiellement réhabilité vendredi par la police st-galloise. Une plaque commémorative a été placée à l'entrée du siège de la police cantonale.

La plaque a été inaugurée par la fille de Paul Grüninger, Ruth Roduner, 92 ans. "Avant la Deuxième Guerre mondiale, il a sauvé la vie de nombreuses personnes poursuivies", peut-on lire sur la plaque.

"Paul Grüninger devrait être un exemple pour nous tous", a déclaré Fredy Fässler, chef du département cantonal de justice et police. Le canton de St-Gall peut être fier de Paul Grüninger, commandant de la police cantonale de 1919 à 1939, a-t-il ajouté.

Paul Grüninger a été réhabilité politiquement il y a 21 ans. L'idée d'une réhabilitation par la police vient du corps de police lui-même.