Réservé aux abonnés

Philipp Müller et d’autres ténors risquent gros outre-Sarine

Dans plusieurs cantons, la droite part en ordre dispersé pour les seconds tours.
11 nov. 2015, 21:44
/ Màj. le 12 nov. 2015 à 00:01
Philipp Mueller prEsident du parti Liberal Radical suisse, PLR, devant le palais federal



Berne, 12 02 2015

PHOTO DAVID MARCHON PLR SUISSE

Onze des 46 sièges du Conseil des Etats doivent encore trouver preneur. Ce week-end, six cantons (BE, TI, SG, LU, SO et OW) se rendent aux urnes, tandis que ceux de Zurich et d’Argovie boucleront ces élections le 22 novembre. De nombreux sortants se battent pour leur réélection. La situation est particulièrement tendue en Argovie, où le président du PLR Philipp Müller est opposé à un candidat UDC, et à Zurich, où l’écologiste Bastien Girod pourrait profiter de la mésentente entre PLR et UDC. Survol des enjeux alémaniques.

Dans le canton de Berne, la mobilisation risque d’atteindre un ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois