PME: un et une candidate pour succéder à Jean-François Rime à l'USAM

Les conseillers nationaux Fabio Regazzi (PDC/TI) et Diana Gutjahrse (UDC/TG) se sont portés candidats à la succession de Jean-François Rime à la tête de l’Union suisse des arts et métiers. La Chambre prendra une première position le 22 janvier.
24 déc. 2019, 17:31
/ Màj. le 24 déc. 2019 à 17:31
Le choix devra se faire entre une première femme ou un premier Tessinois.

Deux candidats, un homme et une femme, sont en lice pour succéder à Jean-François Rime à la tête de l'Union suisse des arts et métiers (USAM). Il s'agit des conseillers nationaux Fabio Regazzi (PDC/TI) et Diana Gutjahr (UDC/TG).

Dans les deux cas, il s'agirait d'une première pour l'USAM: une première femme ou un premier Tessinois pour diriger la plus grande faîtière des PME. Une chose est désormais sûre, il n'y aura pas de nouveau Romand à sa tête.

Le Tessinois a confirmé sa candidature mardi sur les ondes de la RTS. Il refuse d'être vu comme un homme qui prend la place d'une femme. L'élection est prévue pour avril prochain, mais la chambre de l'USAM prendra une première position le 22 janvier.

L'actuel président de l'organisation Jean-François Rime (UDC/FR) a annoncé peu après les élections fédérales du 20 octobre, où il n'a pas été réélu, qu'il ne se représenterait pas à son poste. La présidence de l'entrepreneur bullois s'achève en mai 2020.