Près d'un million de fêtards à la Street Parade

La 21e Street Parade a vu affluer 950'000 fêtards à Zurich.
06 août 2015, 10:47
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La police a été appelée pour des bagarres causées par l'abus d'alcool ou de drogue, mais aucun incident majeur n'a été à déplorer.

Des orages de décibels ont éclaté samedi pour faire danser les fêtards de la Street Parade tard durant la nuit. 

Sous le slogan "Follow your heart" (Ecoute ton coeur), les 28 "lovemobiles" ont défilé samedi le long de la rade de Zurich par un soleil radieux. Pour la première fois, une lovemobile chinoise était de la partie. Les autres provenaient principalement de Suisse, certaines de pays voisins.
 
Le cortège a parcouru ses deux kilomètres de trajet en environ huit heures. Selon les organisateurs, l'événement a attiré 950'000 personnes.
 
Comme à l'accoutumée, la Street Parade présentait les dernières tendances en matière de musique électronique. La fête s'est poursuivie en soirée et toute la nuit dans plusieurs dizaines de clubs et autres endroits de la ville, dont le Hallenstadion. Sept scènes fixes avaient été installées autour de la rade de Zurich.
 
Davantage de blessés
 
Les secouristes ont annoncé dimanche avoir traité 910 personnes, soit 36% de plus que lors de l'édition précédente, alors même que la fréquentation était quasi identique (900'000 participants).
 
Ils sont notamment intervenus pour traiter 319 fêtards saoûls ou sous influence de produit stupéfiant, soit une cinquantaine de plus que lors de la Street Parade 2011.
 
Les équipes de samaritains ont comme d'habitude eu surtout à soigner des coupures, des fractures, ecchymoses, maux de tête et problèmes cardio-vasculaires sans gravité. Quelques personnes ont souffert de blessures plus graves, notamment suite à des chutes ou des bagarres.
 
Manifestation pacifique
 
La Street Parade s'est déroulée de façon pacifique, selon la police. Cette dernière a interpellé 63 personnes notamment pour voies de fait, déprédations ou infractions à la loi sur les stupéfiants.
 
La police a été appelée pour des bagarres causées par l'abus d'alcool ou de drogue, mais aucun incident majeur n'a été à déplorer. Elle a en outre dû sortir quelques personnes tombées dans la Limmat.