Réservé aux abonnés

Près de 250 accidents ont lieu chaque année

27 juil. 2016, 00:03
/ Màj. le 27 juil. 2016 à 00:01
La Fete nationale du Premier Aout a Neuchatel. Carte blanche



Neuchatel, le 1er aout 2015

Photo: Lucas Vuitel







 PREMIER AOUT FETE NATIONALE

La Fête nationale a le triste privilège de concentrer la moitié de tous les accidents de pyrotechnie en Suisse. Et certains des 250 cas annuels ont des conséquences graves pouvant aller jusqu’à la mort, met en garde le Bureau de prévention des accidents (BPA) à la veille du 1er Août.

Ainsi, deux personnes ont perdu la vie et cinq se sont retrouvées invalides entre 2010 et 2014 en Suisse, selon les chiffres du BPA. Plus de quatre blessures sur dix sont des brûlures, dont 42% concernent les mains et 23% les extrémités inférieures. Un quart des blessures touchent l’ou...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois