Réservé aux abonnés

Quelques centaines de fusils manqueraient à l'appel

Pressé de s'expliquer, le commandant de corps André Blattmann dément la perte de 27 000 dossiers relatifs au retrait de l'arme militaire.
05 août 2015, 16:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5986829

C'est un peu la gabegie dans les fichiers de l'armée suisse. Le Département fédéral de la défense (DDPS) nage dans le plus grand flou en ce qui concerne la restitution des armes et des munitions personnelles après le service. Selon différents journaux dominicaux, l'armée aurait perdu la trace de 27 000 dossiers concernant ce sujet. Mais il y a pire: selon une annonce faite à la commission de politique de sécurité du Conseil national la semaine dernière, il y aurait 733 fusils ou pistolets dont on est sans nouvelle. Comme évaporés dans la nature.

Il n'en fallait pas plus pour que le commandant...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois