Remous sur le lac de Morat au large de Nant

Lorsque le propriétaire d'un bateau renversé et naviguant à la dérive au large de Nant sur le lac de Morat s'est pointé samedi après-midi, l'alarme avait déjà été donnée. Police du lac et société de sauvetage pensaient avoir affaire à un homme tombé à l'eau.
07 août 2015, 14:18
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un pêcheur amateur a provoqué des remous sur le Lac de Morat. Son embarcation a été retrouvée samedi matin à la dérive au large de Nant (FR) déclenchant une intervention de la police du lac et de la société de sauvetage du Vully. Tout laissait penser à un homme tombé à l'eau.

Un pêcheur amateur a provoqué des remous sur le Lac de Morat. Son embarcation a été retrouvée samedi matin à la dérive au large de Nant (FR) déclenchant une intervention de la police du lac et de la société de sauvetage du Vully. Tout laissait penser à un homme tombé à l'eau. Finalement, le propriétaire s'est pointé dans l'après-midi affirmant que son bateau s'était détaché la veille.

Il avait amarré sa barque à Guévaux (VD) vendredi. Samedi matin, constatant sa disparition, il a entrepris des recherches. Pendant ce temps, à trois kilomètres au large de Nant, les autorités alertées découvraient le bateau à 200 mètres au large de Nant (FR).

A l'intérieur se trouvaient du matériel de pêche et des habits mais personne à bord. Un important dispositif de recherche a alors été mis en place, écrit la police cantonale dimanche. Cette fausse sortie risque au final de coûter cher, une facture pour négligence n'étant pas exclue, a indiqué le porte-parole de la police Serge Cantin.