Renvoi forcé pour une famille de Vernayaz

Un avis d'expulsion définitif a été notifié à la famille Cvetkovic de vernayaz. Vendredi prochain, elle devra quitter le Valais.
06 août 2015, 10:53
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Miroslav est notamment soutenu dans son combat par son contremaître, Roland Volluz, conseiller général à Fully.

Vendredi prochain, la famille Cvetkovic devra quitter le Valais. Un avis d’expulsion définitif lui a été notifié et toutes les voies de recours sont épuisées. Miroslav, le papa, 29 ans, serbe du Kosovo, est entré illégalement en Suisse en 2003 pour rejoindre ses parents, son frère, ses cousins et ses oncles installés à l’époque à Baulmes (VD).

Après les centres de requérants d’asile, à Vallorbe, puis à Collombey, le jeune homme a cherché à s’intégrer. D’abord en prenant des cours de français pendant deux ans, puis en suivant un apprentissage de maçon à Orsières et enfin en dénichant un emploi fixe, actuellement dans une entreprise de génie-civil de Monthey, Sabeco-Gasser.

En parallèle, il a construit ici sa vie de famille, en se mariant à Sembrancher en 2007, puis en ayant trois enfants : Milica, 4 ans, et les jumeaux Lazar et Luka, deux ans, nés prématurément et au bénéfice de prestations AI. Cette famille sans histoire vit aujourd’hui à Vernayaz, où Milica a fait sa toute première rentrée scolaire ce lundi.

Soutenus par des amis, par ses collègues, par son patron, Miroslav ne veut pas croire à son départ. Pour montrer sa détermination, il a organisé une manifestation de soutien jeudi prochain 30 août, à 17 heures, devant l’Hôtel de Ville de Martigny.