Réservé aux abonnés

Risque d'une pénurie d'électricité en Suisse: «Nous devons garder des réserves»

Président des entreprises électriques de Suisse et membre de la direction d'Alpiq, Michael Wider plaide l’anticipation pour parer aux potentielles pénuries d'électricité. Sans être inquiet pour l'instant car le pays possède encore une marge de manœuvre. Interview.
18 oct. 2021, 00:01
/ Màj. le 18 oct. 2021 à 06:46
Pour le président de l'ASE Michael Wider, les annonces faites aux entreprises servent à prévenir une possible pénurie.

En raison de l’absence d’accord sur l’électricité avec l’Union européenne (UE), faut-il redouter une pénurie en Suisse? Dimanche, la NZZ am Sonntag dévoilait l’envoi de brochures à 30 000 entreprises du pays. Le message n’est pas rassurant: en cas de crise, l’électricité pourrait être rationnée par le Conseil fédéral, également pour les ménages privés. Pour faire face, la construction de 2000 petites centrales à gaz est même envisag&eacu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois