Santé: plus de 1400 personnes attendent encore un nouvel organe en Suisse

Une nouvelle campagne pour le don d’organes a été lancée mardi par l’OFSP et Swisstransplant. En Suisse, plus de 1400 personnes attendent encore un nouvel organe.
18 août 2020, 14:05
/ Màj. le 18 août 2020 à 14:05
Certains programmes de transplantation, notamment des reins et du pancréas, ont été temporairement suspendus pendant la pandémie afin de ne pas surcharger les infrastructures et de protéger les patients à risque. (illustration)

Plus de 1400 personnes attendent encore un nouvel organe. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et Swisstransplant ont lancé une nouvelle campagne en cette période de Covid-19.

Il est crucial de prendre une décision et de la communiquer à ses proches, rappelle mardi l’OFSP. En effet, les familles refusent souvent le don d’organes parce qu’elles ne connaissent pas la volonté de la personne.

 

 

Avec la campagne «Dites-le à votre façon, mais dites-le», l’OFSP et Swisstransplant rappellent qu’il existe des manières simples et originales d’informer ses proches de ses volontés. Et cela allège la charge qui pèse sur la famille.

Certains programmes de transplantation, notamment des reins et du pancréas, ont été temporairement suspendus pendant la pandémie afin de ne pas surcharger les infrastructures et de protéger les patients à risque. Les derniers mois ont été particulièrement difficiles pour ceux-ci, selon l’OFSP. Ils n’avaient aucune chance de recevoir un nouvel organe.