Sécurité routière: 1,25 million de morts dans le monde en 2013

Les accidents de la circulation ont provoqué quelque 1,25 million de morts dans le monde en 2013. Les routes les plus dangereuses se trouvent en Afrique.
19 oct. 2015, 12:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le 15 mars 2013, un accident de bus en Afrique du Sud a fait 24 morts.

Près de 1,25 million de personnes dans le monde sont mortes en 2013 suite à un accident de la circulation. Les routes africaines restent celles de tous les dangers, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) lundi.

Ce chiffre est relativement stable depuis 2007 en dépit de l'augmentation de la population et du du nombre de véhicules, indique l'OMS.

C'est en Afrique, que les accidents de la route causent le plus victimes. Dans cette région du monde, le taux de mortalité est le plus élevé au monde avec un taux de 26,6 pour 100'000 habitants, à comparer avec un taux de 9,3 en Europe (3,3 pour la Suisse, deuxième meilleur élève en Europe, derrière la Suède), à l'autre bout de l'échelle.

A l'occasion de la publication lundi du rapport sur la sécurité routière dans le monde, la directrice générale de l'OMS, Mme Margaret Chan, a estimé que ce bilan est encore beaucoup trop élevé. "Les accidents de la circulation font des ravages inacceptables, en particulier parmi les populations pauvres des pays pauvres", a-t-elle indiqué.

La moité des victimes de la route sont des piétons (22%), des cyclistes (4%) et des motocyclistes (23%). L'Afrique est particulièrement dangereuse pour les piétons et les cyclistes, qui représentent 43% des victimes de la route.

La situation s'est améliorée dans les pays qui ont adopté des lois sur le comportement des usagers, pour réduire les cinq facteurs de risques: la vitesse, la conduite en état d'ivresse, l'absence de casque, de ceintures de sécurité et de sièges pour enfants.