Six mille entrées irrégulières en Suisse en octobre

Depuis début 2016, les contrôles d'entrées irrégulières se montent désormais à 41'203, contre 31'038 pour l'année 2015. Les renvois se montent déjà à 20'504, soit un sur deux. Le Tessin reste le canton le plus concerné.
07 nov. 2016, 18:45
/ Màj. le 07 nov. 2016 à 18:46
Pour l'année 2016, la plupart sont arrivés en train (35'121), devant la route (5351) et l'avion (706).

Durant le mois d'octobre, le corps des gardes-frontière a compté 6172 entrées irrégulières en Suisse, contre 5557 cas en septembre. Des renvois ont été ordonnés dans près de la moitié des cas (3402). Le Tessin reste le canton le plus concerné.

Depuis début 2016, les contrôles d'entrées irrégulières se montent désormais à 41'203, contre 31'038 pour l'année 2015, indique la dernière livraison statistique des gardes-frontière, publiée lundi par l'administration fédérale des douanes (AFD).

Comme depuis mars, le Tessin répertorie le plus grand nombre de cas. En octobre, 4838 de ces contrôles y ont eu lieu. Le record a été atteint durant l'été avec 7640 cas sur l'ensemble du mois d'août.

Cette année, les renvois se montent déjà à 20'504, soit un sur deux. En 2015, seule une fraction de ces cas a été renvoyée par le corps des gardes-frontière (6456 au total, soit un cas sur cinq environ).

Il s'agit de cas et non de personnes, car les migrants essaient souvent à plusieurs reprises de traverser la frontière après un renvoi. La majorité des personnes provient d'Erythrée, de Gambie, d'Ethiopie, du Nigéria, de Somalie et de Guinée.

Pour l'année 2016, la plupart sont arrivés en train (35'121), devant la route (5351) et l'avion (706). Vingt-cinq personnes ont tenté de rejoindre la Suisse par bateau.