Ski/snowboard: depuis 7 ans, il y a en moyenne 76'000 blessés et 16 morts sur les pistes suisses

En moyenne, 76'000 personnes se blessent chaque année sur les pistes de ski. Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, ce ne sont ni les sauts, ni les collisions qui sont les causes principales. Dans 80% des cas, on se blesse tout seul, sur une piste sans bosses...
06 déc. 2016, 16:58
/ Màj. le 06 déc. 2016 à 18:54
Le 80% des accidents de ski se produisent sur des pistes sans bosse, sans collision et sans saut.

Le bpa rappelle les règles de prudence, mardi à l'aube de la saison des sports d'hiver qui accueille plus de 3 millions d'amateurs sur les pistes suisses. Le nombre d'accidents est certes stable, mais ceux-ci surviennent souvent là où on ne les attend pas.

En moyenne depuis 2009, quelque 76'000 skieurs ou snowboardeurs se blessent chaque année sur les pistes, dont plus de 65'000 résident en Suisse. Et c'est sans compter les 16 décès par an, en moyenne toujours. Ces chiffres sont à mettre en regard des 2,5 millions de skieurs et des 370'000 snowboardeurs habitant en Suisse qui se rendent au moins occasionnellement en stations.

Pour la population suisse, on obtient un ratio d'environ 35 blessures pour 100'000 heures de ski. Il est de 76 pour le même temps passé à snowboard.

Les skieurs se blessent le plus souvent aux genoux (37%), suivis des épaules et de la partie supérieure des bras (19%) ainsi que de la partie inférieure des jambes, des chevilles et des pieds (16%). Quant aux snowboarders, plus de la moitié des personnes accidentées se blessent aux extrémités supérieures (des épaules aux mains).

Pas les sauts

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce ne sont pas les sauts qui provoquent le plus d'accidents. Seules 11,7% des blessures sont consécutives à un saut et 6,4% à une collision. Les 80,1% représentent des chutes individuelles sur des pistes sans bosse.

Les accidents engendrent de grandes souffrances, mais aussi des coûts considérables, écrit le Bureau de prévention des accidents dans un communiqué. En 2011, les accidents de ski de la population résidante suisse ont occasionné des coûts matériels de l'ordre de 583,5 millions de francs et les accidents de snowboard de 70 millions.