Réservé aux abonnés

Solar Impulse 2 revient à Abou Dhabi

Dans la nuit de samedi à hier, l’avion solaire piloté par les Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg a entamé au Caire la dernière étape de son périple.
24 juil. 2016, 23:35
/ Màj. le 25 juil. 2016 à 00:01
epa05438577 Swiss long-range experimental solar-powered aircraft, Solar Impulse 2 takes off from Cairo International Airport in Cairo, Egypt, 24 July 2016, as it heads to Abu Dhabi, United Arab Emirates, for its final leg of the round-the-world solar flight.  EPA/MOSTAFA ALSHEMY EGYPT SOLAR IMPULSE

Solar Impulse 2 a décollé dans la nuit de samedi à hier du Caire pour entamer la dernière étape de son tour du monde. Elle doit ramener l’avion solaire à son point de départ, Abou Dhabi, après 35 000 kilomètres, 17 étapes, des imprévus et des retards.

Solar Impulse 2 était arrivé le 13 juillet à l’aéroport du Caire, Le départ prévu le 16 juillet a été annulé en raison de conditions météo défavorables et de problèmes d’estomac du pilote Bertrand Piccard.

L’avion construit en Suisse avait été transporté à Abou Dhabi en janvier 2015 par av...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois