Solar Impulse quittera mardi l'Espagne pour le Maroc

Solar Impulse décollera mardi de Madrid pour rejoindre Rabat, au Maroc, pour la deuxième étape de son vol intercontinental. Pour la première fois, Bertrand Piccard sera aux commandes. Parti fin mai de Payerne (VD), l'avion solaire aura parcouru environ 2000km.
06 août 2015, 09:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La seconde étape du vol intercontinental de Solar Impulse doit lui permettre de rejoindre Rabat depuis Madrid.

L'appareil devrait décoller vers 05h30 de l'aéroport de Madrid- Barajas et grimper à une altitude de 3600 mètres en direction de  Séville. Le prototype HB-SIA franchira ensuite le détroit de Gibraltar à environ 8500 mètres et survolera Tanger. L'atterrissage à Rabat est prévu vers minuit, de manière à éviter le pic du trafic aérien international.

Bertrand Piccard réalisera son premier vol de mission, a expliqué lundi à l'ATS Alexandra Gindroz, porte-parole de Solar Impulse. André Borschberg était aux commandes pour la première étape de ce vol intercontinental, reliant Payerne à Madrid le 25 mai dernier.

Depuis Rabat, le prototype devrait ensuite gagner Ouarzazate, dans le sud marocain, où l'Agence marocaine de l'énergie solaire (Masen) va lancer les travaux de construction d'un grand parc solaire. La date du vol vers Ouarzazate dépendra des conditions météo.

Le retour vers la Suisse se fera également par étapes (à Rabat et Madrid), en suivant le même chemin. Bertrand Piccard et André  Borschberg se relaieront, car il n'est pas possible de rester plus de 24 heures aux commandes, a expliqué Mme Gindroz.