Soleure: soupçonné de pornographie enfantine, un prof est licencié sur le champ

Soupçonné de pornographie enfantine, un enseignant de l'école primaire a été licencié avec effet immédiat dans le canton de Soleure.
07 août 2015, 14:32
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Plus de 9500 sites et pages web à caractère pédopornographique ont été détectés en Russie en 2011, selon l'ONG russe Ligue de l'Internet sans danger.

Un enseignant de l'école primaire soupçonné de pornographie enfantine a été licencié avec effet immédiat dans le canton de Soleure. L'office scolaire cantonal et les autorités de surveillance ont ouvert une procédure et retiré à l'instituteur l'autorisation d'enseigner.

Une enquête pénale est ouverte contre l'enseignant dans le cadre de l'opération internationale de police "Spade", qui vise la pornographie enfantine dans plus de 50 pays, a indiqué lundi la chancellerie soleuroise. La procédure pénale contre l'enseignant n'est pas encore terminée.

Il n'y a pas de place dans les écoles soleuroises pour des pédophiles, des toxicomanes, des personnes violentes ou des enseignants se livrant à des activités délictueuses dans le domaine interdit de la pornographie dure et de la pornographie enfantine, souligne la chancellerie dans son communiqué. C'est la tolérance zéro qui prévaut. Les parents des élèves de l'école concernée ont été informés.