Stratégie énergétique: la Suisse est encore loin de l'objectif

Le Conseil fédéral doit accélérer le processus sur le tournant énergétique, selon les organisations environnementales qui ont présenté ce lundi un instrument de mesure.
07 août 2015, 11:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les organisations environnementales maintiennent la pression sur le Conseil fédéral pour accélérer le tournant énergétique. Elles ont présenté lundi un instrument de mesure qui montre, à l'aide de plusieurs indicateurs, que la Suisse est encore loin de l'objectif.

Les organisations environnementales maintiennent la pression sur le Conseil fédéral pour accélérer le tournant énergétique. Elles ont présenté lundi un instrument de mesure qui montre, à l'aide de plusieurs indicateurs, que la Suisse est encore loin de l'objectif.

Parmi les sept principaux thèmes retenus, les progrès oscillent entre 0% (sortie du nucléaire et efficacité énergétique) et 68% (sécurité d'approvisionnement), a indiqué l'Alliance-Environnement, qui regroupe Greenpeace, Pro Natura, la Fondation suisse de l'énergie, le WWF et l'Association transports et environnement (ATE).

Cet index, qui sera actualisé chaque année et qui peut être consulté sur Internet, a été développé en collaboration avec un bureau indépendant d'ingénieurs et de conseil. Il permet de suivre la progression du tournant énergétique entamé par la Suisse. Si on est encore loin du compte et que le tournant prendra plusieurs décennies, "la dynamique actuelle devrait permettre d'aller de l'avant", estime néanmoins l'Alliance-Environnement.

Lors de la procédure de consultation achevée en janvier, cette alliance a soutenu la Stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral, mais elle exige un tempo plus rapide. Plutôt qu'à l'horizon 2050, comme proposé par Berne, elle milite pour le passage à une énergie à 100% indigène et renouvelable en 2035 au plus tard. Le message du gouvernement au Parlement est attendu pour l'automne.

www.index-tournantenergetique.ch