Sud du Soudan: les Suisses évacués du pays à la suite des violences

Suite aux violences qui ont éclaté au sud du Soudan, le personnel suisse a été évacué du pays. Il retournera sur place dès que les conditions de sécurité le permettront.
13 juil. 2016, 18:12
/ Màj. le 13 juil. 2016 à 18:43
La Suisse a décidé de retirer son personnel du sud du Soudan, suite aux violences croissantes ayant éclaté dans le pays.

La Suisse a pris des mesures au regard des nouvelles violences qui ont éclaté au Soudan du Sud. Deux bureaux de la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) ont été fermés mercredi pour des raisons de sécurité, et le personnel suisse a été évacué du pays.

 

Deux collaborateurs suisses des bureaux de la coopération de la DDC dans Juba, la capitale, avaient déjà quitté le Soudan du Sud, a précisé mercredi le Département fédéral des Affaires étrangères interrogé par l'ats.

Trois autres Suisses s'occupant de projets pour la DDC à Aweil (nord du pays) quitteront le pays aussitôt que possible. Le personnel retournera sur place dès que les conditions de sécurité le permettront et gère entre-temps les projets en cours depuis l'étranger.

 

Quelque 30 ressortissants suisses travaillent actuellement dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest, la plupart dans l'aide humanitaire et les organisations internationales. Berne déconseille aux touristes helvètes de voyager au Soudan du Sud depuis 2013 et a déjà plusieurs fois recommandé à ceux sur place de quitter le pays.