Suisse – UE: le Parlement libère le milliard de cohésion

Un milliard de cohésion sera versé à l’Union européenne. Le National a accepté de supprimer les conditions à son octroi.
30 sept. 2021, 21:58
/ Màj. le 30 sept. 2021 à 21:58
Le nouveau milliard de cohésion sera versé à l’UE. Quelques heures seulement après le Conseil des Etats, le National a accepté jeudi de supprimer les conditions à son octroi.

Le nouveau milliard de cohésion sera enfin versé à l’Union européenne. Quelques heures seulement après le Conseil des Etats, le National a accepté jeudi de supprimer les conditions à son octroi.

A lire aussi: Suisse – UE: les sénateurs acceptent de débloquer le milliard de cohésion

Le sujet cristallise les tensions entre la Suisse et l’Union européenne (UE) depuis des années. Faute d’avancées sur l’accord institutionnel, Bruxelles avait refusé l’équivalence boursière à Berne. En réaction, le Parlement avait conditionné le deuxième milliard de cohésion. Il ne devait être versé que si l’UE s’abstient de toutes mesures discriminatoires.

Les bouchés doubles

Le 26 mai change totalement la donne. Le Conseil fédéral rompt unilatéralement les négociations sur l’accord-cadre. L’UE est fâchée et le fait savoir. Pour l’amadouer, le gouvernement veut débloquer l’enveloppe. Le Parlement avait initialement prévu de prendre son temps et de l’examiner en deux sessions. Il a finalement mis les bouchés doubles et bouclé le sujet en une journée.

Le Conseil des Etats a adopté le texte dans la matinée, par 30 voix contre 9. A l’exception de l’UDC, rejointe par quelques centristes, tous les autres sénateurs ont plaidé pour le versement inconditionnel du milliard, parfois à contre-coeur ou par simple «pragmatisme». Les députés ont suivi dans la soirée par 131 voix contre 55. Les débats n’en ont pas moins été animés.