Suva: hausse des accidents de loisir impliquant des animaux

Quelque 40’600 accidents de ce type sont recensés chaque année. Après les tiques et les insectes, les accidents les plus fréquents impliquent des chiens, des chevaux et des chats.
08 juin 2021, 10:14
/ Màj. le 08 juin 2021 à 10:14
Les chiens sont impliqués dans environ 6000 accidents par année. (illustration)

Les accidents de loisir impliquant des animaux sont en hausse. Chaque année, la Suva recense quelque 40’600 accidents de ce type pour un coût total d’environ 105 millions de francs. La moitié des cas concerne les piqûres de tiques et d’insectes.

Depuis 2014, l’augmentation des accidents de loisir impliquant des animaux est nettement plus marquée que celle des accidents liés au loisir en général, a indiqué mardi la Suva. Après les tiques et les insectes, les accidents les plus fréquents impliquent des chiens, des chevaux et des chats.

 

 

Les 22’000 accidents dus aux piqûres d’insectes ou de tiques sont les moins coûteux (800 francs en moyenne par cas). Les 6000 accidents impliquant des chevaux recensés chaque année provoquent des coûts de l’ordre de 37 millions de francs (environ 5500 francs par cas en moyenne). Dans 60% des cas, il s’agit d’une chute de cheval.

Morsures et chutes

Les chiens sont impliqués dans environ 6000 accidents par année. Il s’agit le plus fréquemment de morsures. En moyenne, une morsure de chien coûte 1200 francs. Les accidents sans morsure (luxations, entorses, élongations et os fracturés après avoir trébuché à cause d’un chien) coûtent en moyenne 5300 francs par cas. Le coût annuel des accidents en rapport avec des chiens se chiffre à 24 millions.

Les accidents liés aux chats représentent environ 11% (4500 cas en moyenne) de tous les accidents impliquant des animaux et coûtent environ 1800 francs par cas. Les victimes sont le plus souvent des femmes (66%). Environ 56% des accidents ont lieu entre mai et octobre.