Trafic routier: chaque voiture a transporté 1,62 passager en moyenne en 2019

Le taux d’occupation des véhicules en Suisse reste faible en Suisse. En moyenne, chaque voiture a transporté 1,62 passager l’an dernier.
25 août 2020, 12:03
/ Màj. le 25 août 2020 à 12:03
Le trafic routier a augmenté l'an dernier.

Avant la baisse du trafic automobile en Suisse lié à la pandémie, celui-ci a continué de progresser l’an dernier. Les voitures ont ainsi parcouru près de 60 milliards de kilomètres sur les routes helvétiques, 0,8% de plus qu’en 2018.

Si les prestations kilométriques assurées par les voitures de tourisme ont augmenté en 2019, ce fut aussi le cas des prestations de transport: elles se sont accrues de 1,0% pour atteindre 97,9 milliards de personnes-kilomètres, selon les derniers chiffres publiés mardi par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Une personne-kilomètre correspond au transport d’une personne sur une distance d’un kilomètre. En moyenne, une voiture a transporté 1,62 personne l’an dernier. Les voitures pleines d’enfants ou le co-voiturage restent ainsi de l’ordre de l’exception sur les routes suisses.

Voitures toujours en première position

Les voitures de tourisme ont continué de fournir de loin la plus grande partie des prestations du transport privé de personnes. À titre de comparaison, les prestations des motos se sont situées à 2,0 milliards de personnes-kilomètres et celles des vélos à 2,5 milliards. Enfin, 5,6 milliards de personnes-kilomètres ont été parcourus à pied.

En revanche, le boom actuel du vélo ne s’est pas encore manifesté dans les statistiques. Enfin, 5,6 milliards de personnes-kilomètres ont été parcourus à pied. La marche est donc le deuxième moyen de transport privé en Suisse après la voiture.

Le nombre de vols a légèrement diminué

Le trafic aérien en 2019 a légèrement diminué par rapport à l’année précédente: l’OFS a comptabilisé 470’000 arrivées et départs, dont 4700 en trafic charter. En 2018, une année record, il y a eu 472’000 arrivées et départs en Suisse, dont 6680 par charter.

Les chiffres 2019 pour les transports publics ne sont pas encore disponibles. Concernant le transport ferroviaire, la distance parcourue est d’un peu moins de 200 millions de kilomètres, un chiffre stable depuis des années.