Transport aérien: ministre allemand prêt à repartir en guerre contre le bruit des avions suisses

Le ministre allemand des transports repart en guerre contre le bruit des avions décollant de l'aéroport de Zurich et survolant à basse altitude le sud de l'Allemagne.
07 août 2015, 15:10
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le conflit germano-suisse autour des nuisances sonores causées par l'aéroport de Kloten revient sur le devant de la scène.

Le conflit entre la Suisse et l'Allemagne autour du bruit des avions risque de s'envenimer. Le ministre allemand des transports, Alexander Dobrindt, a promis vendredi soir de monter au front contre Berne, si nécessaire, pour défendre les intérêts de son pays.

Lors d'un échange citoyen à Waldshut-Tiengen (D), une commune du Haut-Rhin particulièrement touchée par cette pollution sonore, M. Dobrindt a assuré qu'il n'accepterait aucun programme impliquant davantage de bruit au sud de l'Allemagne. "C'est valable notamment pour les nouveaux plans de vol de l'aéroport de Zurich" sur le point d'être adoptés pour des raisons sécuritaires, a-t-il asséné.

Les districts allemands du Bade-Würtemberg concernés par le problème du bruit des avions ont fait recours mi-janvier contre les nouveaux plans de vol de l'aéroport de Zurich. Tous niveaux confondus, plusieurs centaines de recours ont été déposés depuis des mois contre ces modifications. Environ 90% d'entre eux proviennent d'Allemagne.

M. Dobrindt a souligné que ses avertissements s'appliquaient aussi à l'accord signé en 2012 par son prédécesseur Peter Ramsauer et Doris Leuthard. Le compromis, qui doit mettre fin à un contentieux vieux de 29 ans, prévoit que les avions survolent la Suisse le soir trois heures plus tôt qu'actuellement. En contrepartie, l'Allemagne accepte les vols une demi-heure plus tôt le matin.

Le Conseil national a accepté le texte en juin dernier, à la suite de la Chambre des cantons. La ratification du projet est toujours entre les mains des autorités allemandes.