Réservé aux abonnés

Un député UDC veut abolir la grâce

L’élu du Grand Conseil Pierre Hainard veut supprimer le droit de grâce des condamnés. Au moment où un migrant pourrait éviter la prison.
05 déc. 2016, 23:24
/ Màj. le 06 déc. 2016 à 00:01
Prison de Bellevue.

GORGIER 15 06 2012
PHOTO: CHRISTIAN GALLEY GORGIER

Le député chaux-de-fonnier UDC Pierre Hainard part en guerre contre le droit de grâce que les élus du Grand Conseil ont le pouvoir d’accorder aux personnes condamnées. Il demande aux parlementaires de supprimer ce droit ancestral de la Constitution neuchâteloise.

Hasard du calendrier? Cette requête survient alors qu’un migrant d’origine kosovare, condamné en 2015 à six mois de prison ferme pour séjour illégal en Suisse et travail sans autorisation, est sur le point d’obtenir la grâce du Grand Conseil.

En effet, la commission neuchâteloise des pétitions et des grâces a donné un préavis positif à...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois