Un hooligan bernois encourt cinq ans de prison

L'homme accusé d'avoir frappé une policière après une rencontre de hockey entre Berne et Bienne risque une peine de cinq ans de prison. Son conseil demande du sursis.
07 août 2015, 13:20
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le recours de clients du Crédit Suisse a été rejeté par le tribunal fédéral.

Le Ministère public du Jura bernois-Seeland a requis une peine de cinq ans de prison contre le supporter bernois accusé d'avoir tabassé une policière à l'issue d'un match de hockey sur glace à Bienne. Pour la défense, la peine ne doit pas excéder 24 mois de prison avec sursis.

Lors de sa plaidoirie mardi devant le Tribunal régional, l'avocat de la défense a qualifié de pures spéculations la thèse selon laquelle ce jeune Suisse de 24 ans aurait asséné des coups de pied et de poing à la policière qui gisait au sol. Il estime que son client ne doit pas être condamné pour un acte qui ne peut être prouvé.

Le prévenu ne conteste en revanche pas avoir tiré les cheveux de la représentante de la police cantonale bernoise pour permettre à l'un de ses copains d'échapper à une arrestation. Aucun autre supporter du club de la capitale, le CP Berne, n'a dû comparaître devant la justice pour répondre d'agression sur la victime.

Pour le procureur, l'accusé a fait preuve de violence et a frappé la victime au moins une fois avec le pied alors qu'elle était couchée au sol. Il s'est rendu à ses yeux coupable de lésions corporelles graves. Les faits s'étaient produits en novembre 2008 à l'issue du match de hockey entre le HC Bienne et le CP Berne. Le verdict est attendu mardi en fin d'après-midi.