Un producteur de viande suisse pourrait être impliqué

Une entreprise suisse pourrait avoir vendu à une société lichtensteinoise de la viande de cheval pour la confection des ses tortelloni. Mais ces produits ne sont pas vendus en Suisse.
07 août 2015, 11:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
tortelloni_2

 

Les tortelloni à la viande de cheval vendus en Allemagne et en Autriche par la chaîne de magasin à bas prix Lidl ont été fabriqués par la société liechtensteinoise Hilcona. Selon le groupe détenu à 49% par Bell, la viande pourrait avoir été livrée par le producteur st-gallois Suttero.
 
Les tortelloni "Combino à la viande de boeuf", dans lesquels l'agence autrichienne pour la santé et la sécurité alimentaire a décelé vendredi des traces de cheval, ont été fabriqués par une entreprise de production de Hilcona à Schaan, au Liechtenstein, selon Lidl.
 
Comme le groupe Hilcona ne transforme pas lui-même de viande fraîche, il faut partir du principe que la viande incriminée vient d'un fournisseur, indique-t-il sur son site internet.
 
Les fournisseurs sont soit du groupe allemand Vossko à Ostbevern, en Rhénanie du Nord-Westphalie, soit du producteur de viande Suttero, basé à Gossau (SG), écrit Hilcona. Le groupe "est en étroit contact" avec ces deux sociétés et "met tout en oeuvre pour faire la lumière sur les faits".
 
Il promet d'informer dès qu'il en saura plus. Suttero n'était pas joignable samedi pour prendre position. Et le groupe Vossko a dit à l'agence de presse allemande dpa qu'il examinait ses produits.
 
Pas vendu en Suisse
 
Un porte-parole de Hilcona a de son côté précisé à l'ats que les tortelloni ne sont pas commercialisés en Suisse. Lild a retiré vendredi ces articles de ses rayons en Allemagne et en Autriche.
 
Le fabricant de plats préparés Hilcona est lui détenu à 49% par le groupe alimentaire bâlois Bell, qui appartient lui-même majoritairement à Coop. Interrogé vendredi en marge d'une conférence de presse, le chef de Bell, Lorenz Wyss, avait pourtant affirmé que Bell et Hilcona n'étaient pas touchés par le scandale de la viande de cheval.
 
Cette semaine, Coop a retiré des lasagnes contenant de la viande de cheval. L'autre grand distributeur helvétique, la Migros, n'est pas concerné par le scandale.
 
Après avoir analysé une centaine de plats préparés (lasagnes, cannelloni, cevapcici, sauce bolognaise et hamburgers), l'association des chimistes cantonaux a fait savoir vendredi qu'aucun nouveau cas n'a été découvert en Suisse.