Un trafic illégal de chiens a été démantelé en Suisse

Une Allemande établie en Suisse a été arrêtée à la douane de Schaffhouse. Motif: elle faisait de la contrebande de chiens. Plus de 50 chiots non vaccinés et sans puce électronique ont été importés illégalement en Suisse depuis 2010.
13 juil. 2016, 13:05
/ Màj. le 13 juil. 2016 à 13:09
Les chiens provenaient des pays de l'Est.

 Les gardes-frontière schaffhousois ont démantelé une contrebande de chiens. Une femme a fait passer plus de cinquante chiots en Suisse depuis 2010, non vaccinés et sans puce électronique.

Cette ressortissante allemande, établie en Suisse, a effectué environ 15 voyages, transportant des chiots âgés de huit à dix semaines. Il s'agissait principalement de chihuahuas et de ratiers de Prague, qui n'étaient ni vaccinés contre la rage, ni munis d'une puce électronique d'identification, indique mercredi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué.

Cette coiffeuse entrait sur le territoire suisse à chaque fois par un autre poste-frontière. Elle proposait à la vente sur des sites internet les chiots introduits illégalement en Suisse et les remettait à des acheteurs, le plus souvent sur des parkings.

Risques de rage

La contrebandière a avoué. Outre la TVA, elle devra également s'acquitter d'une amende "appréciable" pour importation illicite de chiens non vaccinés, selon l'AFD.

Ces canidés, provenant le plus souvent d'Europe de l'Est ou du Sud, représentent un risque non seulement en raison de la rage, mais également car ils pourraient introduire en Suisse de nombreuses autres maladies.