Réservé aux abonnés

Pandora Papers: une entreprise à haut risque à Fribourg

La capitale fribourgeoise demeure l’un des centres suisses de l’industrie de la société boîte aux lettres. Explications.
19 oct. 2021, 00:01
/ Màj. le 19 oct. 2021 à 06:29
Les Pandora Papers ont souligné l'importance de Fribourg dans l'offshore.

L’ industrie de la création et de l’exploitation de sociétés boîtes aux lettres est en déclin à Fribourg, mais elle n’a pas disparu. Il existe toujours des cabinets d’avocats, des fiduciaires, des notaires et des sociétés de conseil qui continuent d’en constituer en Suisse et à l’étranger, d’en héberger voire d’en administrer depuis les rives de la Sarine. Mais même si leur activité est entièrement légale du point de vue du droit suisse, ils n&r...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois