Réservé aux abonnés

Une fête du travail marquée par la fermeture de Merck Serono

Syndicats, orateurs et conseillers fédéraux ont milité pour davantage de justice sociale dans l'emploi.
05 août 2015, 16:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5986825

Syndicats et orateurs de gauche ont milité pour la justice sociale lors de la Fête du travail hier, critiquant la politique de la droite et ses cadeaux aux nantis.

A Genève, la fermeture brutale du siège de Merck Serono, qui laisse sur le carreau 1250 personnes, était dans tous les esprits. Environ 500 salariés du géant pharmaceutique ont pris part au défilé hier.

Salariés de Merck Serono

Les salariés de la multinationale ont rejoint à pied les autres manifestants qui les attendaient à la gare de Cornavin en reprenant à tue-tête des slogans comme "bénéfice record, employés dehors" . Au tot...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an