Vidéo: Greenpeace assiège Syngenta pour défendre les abeilles

Action spectaculaire de Greenpeace mercredi à Bâle. Des militants ont escaladé la façade d'un bâtiment du groupe Syngenta pour protester contre les pesticides nuisibles pour les abeilles.
07 août 2015, 11:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
En faveur des abeilles, Greenpeace a monté une spectaculaire opération.

Des militants de Greenpeace ont escaladé mercredi matin la façade d'un bâtiment bâlois du groupe agrochimique Syngenta pour protester contre les pesticides nuisibles pour les abeilles. Ils y ont suspendu une banderole de 20 mètres sur 10 exigeant l'interdiction de ce type de produits.

L'opération a été filmée:

Fermeture du site

Après l'action de l'organisation écologiste, Syngenta a fermé l'entrée principale de son site. Le mouvement dénonce principalement les effets du pesticide Thiametoxan, de type néonicotinoïde.

Ce produit est mortel pour les abeilles alors même que ces dernières sont indispensables pour l'agriculture et l'écosystème, rappelle Greenpeace. L'Union européenne envisage d'interdire les pesticides dangereux pour les abeilles.

Plainte de Syngenta

Syngenta "reconnaît" la préoccupation liée à la situation des abeilles, indique l'entreprise dans un communiqué. Elle "s'indigne" en revanche contre les actions illégales qui mettent en danger la sécurité des personnes et a donc déposé plainte contre les militants de Greenpeace.

Selon le groupe agrochimique, la mort des abeilles n'est pas due aux pesticides mais à des virus, des maladies et à la perte de leur environnement naturel et de leurs sources d'alimentation. Leur hécatombe se trouve par ailleurs en corrélation avec la progression de l'acarien parasite Varroa.