Réservé aux abonnés

Y a-t-il le feu aux services secrets?

La classe politique est scandalisée par les fuites à Berne. Selon un expert français, le service garde une "bonne réputation".
06 août 2015, 14:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6431383.jpg

Les barbouzes suisses ont-ils perdu leur crédibilité? La question enflamme le monde politique depuis mercredi dernier, alors qu'éclatait le scandale des données volées par un collaborateur du Service de renseignement de la Confédération (SRC). Attaqué de toutes parts par les parlementaires, le conseiller fédéral Ueli Maurer trouve un soutien inattendu auprès d'Eric Denécé, un expert français dans le domaine du renseignement, qui juge que les services suisses "gardent une bonne réputation".

Rappel des faits: un informaticien du SRC a été arrêté le 25 mai dernier pour avoir copié des milliers d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois