Dernier jour au Grand Conseil pour les Verts Olivier Mayor et Raphaël Mahaim

Ancien municipal nyonnais, Olivier Mayor démissionne ce 30 novembre de son poste de député. Il sera remplacé par Pierre Wahlen, membre vert de l’exécutif nyonnais depuis cet été. Du côté de Morges, c'est Raphaël Mahaim qui quitte son fauteuil de député pour celui de conseiller national. Yannick Maury le remplacera à Lausanne.
30 nov. 2021, 15:36
/ Màj. le 30 nov. 2021 à 17:37
Raphaël Mahaim découvrira les joies de la politique fédérale, intégrant dès ce printemps le Conseil national à la place de Daniel Brélaz.

Il est vient-ensuite de plusieurs viennent-ensuite, mais rejoindra le Parlement vaudois cette fin d’année. Le Vert nyonnais Pierre Wahlen succédera en effet à son camarade Olivier Mayor, qui n’ira pas au bout de sa troisième législature au Grand Conseil. Premiers viennent-ensuite, Odile Decré, Florian Meyer et Valérie Jeanrenaud n’ont pas souhaité reprendre le flambeau, laissant ainsi place nette pour celui qui siège à la Municipalité de Nyon depuis l’été dernier.

Pierre Wahlen «pourra ainsi se familiariser avec les rouages du Parlement cantonal et, le cas échéant, participer activement au renouvellement de la députation verte pour la législature 2022 – 2027», indique le communiqué de presse des Verts de La Côte, qui évidemment nourrissent de grandes ambitions à l’approche des élections cantonales de l’an prochain.

Et puisque l’on parle des Verts, mentionnons encore un départ de poids au Grand Conseil: Raphaël Mahaim quitte en effet lui aussi le parlement vaudois ce mardi. Après 14 ans passés à Lausanne, l’élu et avocat de Lussy-sur-Morges entamera en effet ce printemps un bail bernois au Conseil national, remplaçant Daniel Brélaz à mi-législature. Quant au siège laissé vacant au Grand Conseil, il sera repris par le Vert de Cossonay Yannick Maury.


par Gilles Biéler