Réservé aux abonnés

Souffleuses à feuilles: les critiques se ramassent à la pelle

Qu'elles soufflent ou qu'elles aspirent, ces machines facilitent le ramassage des feuilles, mais sont néfastes pour la biodiversité. Pour celles équipées d’un moteur thermique, les communes font la police.
03 déc. 2021, 15:13 / Màj. le 03 déc. 2021 à 17:15
La Ville de Morges mise sur le silence avec des souffleuses électriques.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois