Réservé aux abonnés

A 70 ans, Neil Young met le festival de jazz en transe

Le rocker canadien a joué pendant trois heures.
13 juil. 2016, 23:29
/ Màj. le 14 juil. 2016 à 00:01

A 70 ans, Neil Young tient une forme éclatante. Le rocker canadien a donné mardi au festival de jazz de Montreux un concert splendide, revisitant toute la palette ou presque de sa carrière.

Ballades lentes et célèbres avec une guitare sèche ou morceaux de rock plus qu’endiablés, Neil Young a montré à l’auditorium Stravinski qu’il n’avait rien perdu de sa fougue à son âge. Après Patti Smith, «les vieux» ont du punch, voire de la dynamite, à servir. Seul sur scène pour commencer à 20h15 le concert sans doute le plus attendu de la 50e édition du festival, le rocker canadien a rappelé au public, qu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois