De nouvelles tombes préhistoriques découvertes à Pully

Huit tombes préhistoriques ont été découvertes cet été lors de fouilles menées à Pully. Ces nouvelles sépultures offrent une occasion rare de compléter le plan de la nécropole identifiée il y a plus d’un siècle sur le site de Chamblandes.
19 oct. 2021, 14:55
/ Màj. le 19 oct. 2021 à 14:55
Des éléments crâniens ont été retrouvés dans trois tombes.

«C’est une jolie découverte. Cela faisait un moment qu’on n’avait pas mis la main sur de nouvelles sépultures», a expliqué mardi à Keystone-ATS Nicole Pousaz, l’archéologue cantonale. Les dernières découvertes dans ce quartier de Pully remontent à 1984.

A lire aussi: Denges: découverte d’un grand cimetière de l’âge du Bronze final

Une importante nécropole, désormais estimée à environ 80 tombes, avait été identifiée à la fin du XIXe siècle par Albert Naef, le premier archéologue cantonal vaudois. L’ensemble est resté célèbre et le terme «cistes de type Chamblandes» désigne depuis lors les tombes aménagées en petits coffres de dalles, durant le Néolithique moyen, entre 4500 et 3500 av JC, rappelle un communiqué.

Dalles en molasse

A la faveur de travaux, puis de fouilles, réalisées du 28 juin au 17 août au chemin de Verney, huit tombes en coffre, faites de dalles en molasse, ont été mises au jour sur une superficie d’à peine 10 m2. Elles sont apparues à une faible profondeur et leurs dalles de couverture, très fragmentées, n’étaient que partiellement conservées.

Deux tombes étaient intactes au centre de la tranchée. Trois ont livré des restes osseux, à chaque fois des morceaux de crânes. Une des tombes abritait des éléments de parure sous la forme de perles en lignites. Les éléments crâniens et ces perles de petite taille – quelques millimètres – ont été prélevés.

Ces découvertes donnent de nouvelles indications sur le plan de la nécropole néolithique. Certaines fouilles menées sur place sont très anciennes, et leurs données n’étaient pas toujours précises.