Des bus de remplacement sur la ligne Lausanne-Yverdon

Le voie entre Lausanne et Yverdon étant endommagée à la suite du déraillement d'un train, des bus de remplacement circuleront sur certains tronçons dès lundi.
07 août 2015, 15:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Des wagons citerne photographies couche suite a un deraillent d'un train marchandise CFF ce samedi 25 avril 2015 a Daillens. Un train de marchandises a deraille ce matin a 2h54 en gare de Daillens. Il n?y a pas de blesses. Le convoi transportait des marchandises dangereuses. D'apres les premieres constatations, six wagons ont derailles; cinq d'entre eux se sont retournes.(KEYSTONE/Christian Brun)

Les usagers de la ligne de train Lausanne-Yverdon (VD) devront se rabattre dès lundi sur des bus de remplacement sur certains tronçons. La voie, fort endommagée par le déraillage d'un convoi de marchandises samedi à Daillens (VD), reste coupée plusieurs jours.

Ce sont les tronçons entre Cossonay-Penthalaz et Eclépens, ainsi qu'entre Cossonay-Penthalaz et La Sarraz qui vont demeurer interrompus. Les voyageurs partant d'Yverdon et se rendant à Lausanne doivent prendre les bus navettes jusqu'à Cossonay-Penthalaz, puis les trains régionaux vers la capitale vaudoise, écrivent dimanche les CFF.

Les autres passagers de la ligne du Pied du Jura, qui embarquent à Lausanne vers Neuchâtel/Bienne, et vice-versa, doivent transiter par Berne. Une cadence à la demi-heure est introduite dès lundi entre Yverdon et Bienne. Les clients se déplaçant de la Broye vers Lausanne doivent éviter la cité balnéaire du Nord vaudois.

Les temps de parcours seront prolongés et les affluences élevées dans les trains et les bus, avertissent les CFF. Des assistants à la clientèle renseigneront les voyageurs dans les gares de la région.

Le trafic de marchandises ne connaîtra pas de contretemps majeur. Tous les convois emprunteront des itinéraires alternatifs.

Dégâts sur 300 mètres

L'infrastructure ferroviaire a en effet subi d’importants dégâts. La voie est endommagée sur environ 300 mètres. Deux aiguillages ainsi que des mâts de lignes de contact ont été abîmés. Les installations du poste d’enclenchement de Daillens - qui sert au contrôle local des signaux et aiguillages - sont elles aussi endommagées.

Des câbles ont également été touchés, de sorte que l’information à la clientèle n’est pas possible par annonce dans certaines gares de la région. Ce câblage devra être remplacé sur une longueur de 15 kilomètres.

Au vu de l’ampleur des dégâts, les CFF prévoient que l’interruption durera plusieurs jours. Un pronostic plus précis sur la durée de la perturbation ne sera possible qu’après le début des travaux.