Fernand Melgar porte plainte pour injures et menaces

Une plainte pour injures et menaces a été déposée par le cinéaste Fernand Melgar à la suite de commentaires postés sur le site Les Observateurs.ch.
10 oct. 2015, 11:39
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le cinéaste lausannois Fernand Melgar a porté plainte contre inconnu pour injures et menaces.

Le cinéaste lausannois Fernand Melgar a porté plainte contre inconnu pour injures et menaces à cause de commentaires figurant sur le site Les Observateurs.ch d'Uli Windisch. Il dénonce "la caution" apportée ainsi à ses propos par le professeur honoraire de l'Université de Genève.

La plainte a été déposée jeudi à la police de Lausanne, indique samedi le documentariste en confirmant une information du Temps. "Je reçois régulièrement des insultes et des menaces, mais là il s'agit d'un site dont les commentaires sont contrôlés", explique Fernand Melgar.

Le sociologue Uli Windisch "laisse passer des choses incroyables, il donne une caution morale et intellectuelle à des menaces et à des insultes. Moi j'ai une famille à Lausanne, on a peur", poursuit l'auteur notamment de "L'Abri" ou de "Vol spécial" consacrés aux réfugiés. Ses pneus de voiture ont été lacérés de coups de couteau récemment.

"Il y a une dérive sémantique", déplore le cinéaste qui inscrit sa démarche dans un contexte plus large de lutte contre ces dérapages systématiques. Vendredi, Bruxelles annonçait par exemple vouloir s'attaquer aux discours de haine sur internet.

Bannir la haine

"Je suis pour la liberté d'expression, mais on doit rester dans la limite du respect mutuel", juge Fernand Melgar qui n'hésite pas à bannir de sa page Facebook des intervenants qui insultent ou tiennent des propos haineux.

Lancé en 2012, le site Les Observateurs.ch entend présenter "une vision de l'actualité suisse libérée de la pensée unique" et promouvoir les idées de droite. Les propos sur Fernand Melgar font suite à un portrait paru il y a peu dans Le Temps.