Réservé aux abonnés 15

Ils vous déroulent le tapis... noir

Nuit estivale avec les ouvriers du chantier de l'autoroute.
07 août 2015, 11:34
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7223576.jpg

Ce mercredi-là, la nuit s'annonçait sans pluie, condition sine qua non à l'ouverture du chantier de remplacement du revêtement routier de l'A1. A 16 heures, le responsable du chantier, l'ingénieur Christian Koerber, donne le feu vert au déploiement des entreprises de génie civil qui se concrétisera six heures plus tard.

En cas de menace de pluie, le branle-bas de combat est impressionnant pour annuler la mobilisation des dizaines de camions et machines, l'annulation du service d'une trentaine d'ouvriers, le renoncement aux bennes d'enrobés chauds produits à la demande quelques heures avant le...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois