Lancement de la nouvelle chaîne de télévision "BeCuriousTV" ce dimanche

"BeCuriousTV" diffusera ses premières émissions dès ce dimanche. Cette nouvelle chaîne, basée dans le canton de Vaud, est lancée par l'avocate Leila Delarive.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Leila Delarive, gauche, la fondatrice et Fred Valet, droite, le redacteur en chef, posent dans le studio de la nouvelle chaine de television Be Curious TV ce jeudi 5 mars 2015 a Preverenges. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

La nouvelle chaîne de télévision privée "BeCuriousTV", basée à Préverenges (VD), diffusera dès ce dimanche. Lancée par l'avocate et productrice Leila Delarive, la plateforme multimédia veut offrir un "divertissement frais, non conventionnel et didactique" à travers un regard de femme.

"Ce n'est pas une chaîne réservée aux femmes, "BeCuriousTV" s'adresse à tout le monde mais avec une touche féminine", explique jeudi Mélanie Duperrex, responsable de la communication. "Il y aura par exemple beaucoup d'invitées".

Au menu de la chaîne qui sera diffusée par les principaux câblo-opérateurs et sur le web: une douzaine d'émissions maison sur les thèmes de la découverte, du lifestyle, des sujets société ou de la culture. "On ne fera pas de l'information locale. Il y a aura un lien avec l'actualité, mais la chaîne est plutôt orientée magazine", précise la responsable de la communication.

Gastronomie et talk-show

Le journaliste Jean-Philippe Rapp recevra ainsi chaque mercredi un invité sur son canapé après la diffusion d'un documentaire. Cédric Mouthon, ancien participant à "Masterchef", échangera avec une tête blonde tout en concoctant un dessert, et Leila Delarive et le rédacteur en chef de la chaîne Fred Valet proposeront un talk-show intitulé "Qu'est-ce qu'elle a ma girl?".

Ils seront d'ailleurs réunis dans la toute première émission qui sera diffusée dimanche intitulée "On n'est pas dans la merde". "La nouvelle chaîne y sera présentée au public "avec les différents intervenants, les responsables ou encore des extraits d'émissions à venir", poursuit Mélanie Duperrex.

"C'est un projet risqué", reconnaît cette dernière. "Mais sans risque, on n'avance pas! Et nous sommes confiants. On sait qu'on répond à un besoin du public." Au total, une vingtaine de collaborateurs participent à cette aventure. Le budget annuel de la chaîne est de 1,5 million de francs.