Le Brassus: trois immeubles en proie aux flammes

Dimanche, vers 15:40 trois immeubles contigus ont pris feu au Brassus. Les résidents ont rapidement été évacués, aucun blessé n'est à déplorer. Des investigations sont en cours pour déterminer la cause de l'incendie.
11 juin 2017, 19:31
/ Màj. le 11 juin 2017 à 19:32
Les sapeurs-pompiers sont intervenus en nombre afin de maîtriser le sinistre.

Dimanche après-midi, plusieurs immeubles contigus ont été la proie des flammes au Brassus. Les gendarmes et les sapeurs-pompiers intervenus en nombre ont pu rapidement évacuer les résidents puis maîtriser le sinistre. Des investigations sont en cours pour identifier les causes de l’incendie.

Dimanche 11 juin 2017, vers 15h40, la Centrale de traitement des alarmes du 118 (CTA) a reçu l’appel d’un témoin qui signalait qu’un immeuble était en feu, à la rue de la Gare 13 au Brassus. Les services du feu et la Gendarmerie sont immédiatement intervenus. Sur place, ils ont constaté que les toitures de trois des quatre immeubles contigus étaient sinistrées, le quatrième bâtiment étant enfumé. Tous les occupants ont pu être évacués à temps et personne n’a été blessé dans cet incendie. Le personnel du soutien sanitaire opérationnel (SSO) a procédé, sur place, au contrôle des personnes évacuées ayant été incommodées par les fumées. Aucune d’entre elle n’a été acheminée à l’hôpital. Partant d’un appartement de l’un des immeubles, le feu s’est propagé à la toiture puis à celles des bâtiments annexes avant d’être maîtrisé par les pompiers. Environ trente habitants n’ont pas pu regagner leur logement et ont été pris en charge par des proches.

Les investigations sont en cours pour identifier la cause de l’incendie. Le procureur de service a été renseigné et l’enquête est menée par les spécialistes du groupe incendie et de la brigade police scientifique de la Police de sûreté avec l’appui des gendarmes de la région.

L’intervention a nécessité l’engagement des sapeurs-pompiers des SDIS Vallée de Joux, Vallorbe, Lausanne et régional du Nord vaudois, de l’inspecteur cantonal du feu, d’une équipe du soutien sanitaire opérationnel (SSO), de plusieurs patrouilles de la Gendarmerie, des spécialistes du groupe incendie ainsi que de la brigade police scientifique de la Police de sûreté.