Réservé aux abonnés

Les carrefours giratoires

Les communes face à la giration automobile, qu'elle soit artistique, sécuritaire ou burlesque. Tournez manège!
07 août 2015, 14:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

info@lacote.ch

Lorsqu'en 2000, on demande à des enfants de 7 à 8 ans d'une école de la banlieue toulousaine de dessiner leur ville, près de trois quarts d'entre eux représentent un carrefour giratoire. L'architecte parisien Eric Alonso, qui relate cette observation dans "Du rond-point au giratoire" (Parenthèses/Certu; 2005), fait remarquer que " les ronds-points participent pleinement de l'urbanité contemporaine, au point d'être spontanément perçus comme un de ses composants essentiels ". D'origine anglaise, ces "pastilles routières" prolifèrent à grande vitesse dans toute l'Europe; spectacula...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an