Les Diablerets: le corps de l'Américain tué en wingsuit impossible à récupérer

Un Américain de 44 ans adepte de base-jump s'est tué vendredi après-midi au-dessus des Diablerets dans les Alpes vaudoises. Les secours ont renoncé à récupérer son corps samedi en raison de l'épais brouillard.
07 août 2015, 14:17
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un adepte du base-jump s'est tué vendredi après-midi dans le canton de Vaud, a fait savoir la police cantonale. S'élançant avec un ami depuis le Scex Rouge, au-dessus des Diablerets, il a "violemment heurté la falaise puis a fait une chute de plusieurs centaines de mètres".

Les secours ont renoncé samedi à récupérer le corps d'un Américain décédé vendredi après-midi dans un accident de base-jump dans le secteur des Diablerets (VD). Un hélitreuillage aurait été trop dangereux avec l'épais brouillard qui règne dans la région, a indiqué samedi Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police vaudoise.

Les opérations reprendront dimanche, voire les jours suivants, a-t-il précisé. Le secteur où est tombé le sportif est très accidenté, au pied d'une falaise avec de nombreuses chutes de pierres. Le corps ne peut être recueilli que par un hélicoptère.

Les deux sauveteurs qui avaient été déposés pour porter secours à la victime ont quant à eux pu être récupérés dans la nuit. Mais les conditions délicates de l'intervention n'ont pas permis de ramener l'Américain, retrouvé mort sur les lieux de sa chute.

La victime, âgée de 44 ans et originaire de Dallas (Texas), s'est élancée depuis le Sex Rouge, au-dessus des Diablerets. Manquant son départ, il a violemment heurté la falaise 100 mètres plus bas. Un Allemand a quant à lui réussi son vol. En revanche trois autres adeptes de base-jump qui étaient montés en même temps jusqu'au Glacier 3000 ont renoncé à sauter.