Les policiers lausannois condamnés

Le Tribunal du Nord vaudois a condamné vendredi à 10 et 20 jours-amende avec sursis les deux policiers lausannois accusés d'avoir abandonné un jeune Erythréen près des bois de Sauvabelin et de lui avoir administré un coup de spray au poivre.
06 août 2015, 10:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
erythreen_vs_police2

Les deux policiers lausannois suspecté d'avoir abandonné un jeune Erythréen dans le bois de Sauvabelin et de l'avoir sprayé ont été condamné vendredi à 10 et 20 jours-amende avec sursis. Il les a reconnus coupables d'abus d'autorité et de lésions corporelles simples.

"Après six ans et demi de bataille, la justice vaudoise a enfin dit que je ne suis pas un affabulateur. Je la remercie du plus profond de mon coeur", a déclaré le jeune homme à la sortie du tribunal, à Yverdon-les-Bains.
 
La Cour a estimé que les déclarations du plaignant sont "globalement crédibles", même si elles peuvent varier sur certains points. Après deux acquittements successifs cassés par le Tribunal fédéral, l'affaire n'en restera vraisemblablement pas là. "Il est plus que probable qu'un appel sera déposé", a lancé Me Jean-Christophe Diserens, avocat d'un des policiers.