Les Verrières: la police saisit 7300 plants de chanvre et interpelle six personnes

Ce sont quelque 7300 plants de chanvre qui ont été saisis aux Verrières (Ne). Une enquête menées par les polices vaudoises, neuchâteloise et fribourgeoise a permis l'arrestation de six personnes.
06 août 2015, 15:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Grâce à une enquête commune les policiers vaudois, neuchâtelois et fribourgeois ont mis la main sur 7300 plants de chanvre aux Verrières (NE).

Un gros trafic de chanvre a pu être démantelé en Suisse romande à la suite d'une arrestation à Lausanne. Plus de 7300 plants ont été saisis aux Verrières (NE) dans une "énorme" infrastructure de production. Six personnes ont été mises en détention.

Parmi leurs arrêstations, les policiers ont réussi à arrêter deux personnes essentielles dans le système : le «gardien» du dépôt et «l’horticulteur» qui soignait le développement de la plantation. Plus de 60'000.-CHF ont en outre été saisis, des montres de grande valeur ainsi que des sachets de chanvre prêts pour la vente. Lors de ces perquisitions, des armes avec des munitions ont également été saisies.

L'affaire a mobilisé diverses entités des polices cantonales vaudoise, neuchâteloise, fribourgeoise et l'appui de l'école des sciences criminelles. Elle a débuté par l'arrestation en octobre 2011 à Lausanne d'un vendeur d'herbe, indique jeudi le communiqué de la police vaudoise.

L'enquête de la brigade des stupéfiants de Lausanne a permis de lancer une opération d'envergure début novembre 2012, principalement à Lausanne et le lendemain 2 novembre aux Verrières. Plusieurs perquisitions ont permis l'arrestation d'une dizaine de personnes dont six ont été mises en détention.

Aux Verrières, les policiers ont découvert le lieu de production dans une usine désaffectée. L'installation de plus de 7300 plants avait "un potentiel considérable". Avec trois récoltes par année, la plantation pouvait donner une production de 450 kilos et un chiffre d'affaires élevé.