Nucléaire iranien: négociations interrompues après la mort de la mère du président Rohani

Les négociations sur le nucléaire iranien, qui se tiennent à Lausanne depuis le début de la semaine, ont été interrompue vendredi, après la mort de la mère du président Hassan Rohani. Elles reprendront mercredi prochain.
07 août 2015, 15:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La mère d'Hassan Rohani était âgée de 90 ans. La délégation iranienne assistera aux funérailles avant de revenir en Suisse.

La délégation iranienne qui participe aux pourparlers de Lausanne sur le programme nucléaire de Téhéran va quitter la Suisse ce vendredi. Les discussions reprendront la semaine prochaine, a déclaré un responsable iranien.

Il a expliqué cette pause par l'annonce dans la matinée du décès de la mère du président iranien Hassan Rohani, qui était âgée de 90 ans. "Nous partons aujourd'hui, mais nous reprendrons les discussions la semaine prochaine", a-t-il déclaré à l'agence Reuters.

Plus tôt dans la journée, alors que la présence samedi à Lausanne des ministres des affaires étrangères français, allemand et britannique semblait dans un premier temps se confirmer, une certaine incertitude a ensuite plané, le ministre allemand Frank-Walter Steinmeier faisant savoir qu'il n'avait pas encore pris de décision.

La mort de la mère du président iranien Rohani pourrait expliquer ce report, a déclaré une source proche de la discussion à Lausanne.

"Maintenant, il est nécessaire d'avoir plus de consultations et de coordination (...) les négociations nucléaires se poursuivront mercredi", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Abbas Araghchi, cité par la télévision d'Etat, alors que selon les médias, l'équipe iranienne revenait vendredi soir à Téhéran.