Renens: une Pink Panthers présumée est jugée ce lundi devant la Cour criminelle de Lausanne

Accusée d'avoir participé à cinq cambriolages, dont quatre bijouteries vaudoises et valaisannes entre 2009 et 2011, une femme de 45 ans est jugée par la Cour criminelle de Lausanne à Renens (VD).
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le procès d'une femme de 45 ans s'est ouvert lundi devant le Tribunal criminel de Lausanne à Renens (VD). Elle est accusée d'avoir participé au cambriolage de cinq commerces, dont quatre bijouteries vaudoises et valaisannes entre 2009 et 2011.

Le procès d'une femme de 45 ans s'est ouvert lundi devant le Tribunal criminel de Lausanne à Renens (VD). Elle est accusée d'avoir participé au cambriolage de cinq commerces, dont quatre bijouteries vaudoises et valaisannes entre 2009 et 2011.

Accusée de brigandage qualifié et soupçonnée de faire partie des Pink Panthers, la ressortissante serbe ne reconnaît que deux cas et nie toute affiliation à une bande organisée. Le procès est également dirigé contre un de ses complices, détenu en France.