Un des quatre girons prévus en 2021 jette l’éponge

Le giron du Centre prévu à Puidoux cet été n’aura pas lieu. Les organisateurs des autres girons espèrent encore pouvoir sauver les meubles cet été.
06 avr. 2021, 11:23
/ Màj. le 06 avr. 2021 à 11:23
Les girons rassemblent les jeunes autour de rencontres et de compétitions sportives (archives).

La pandémie conduit à une nouvelle annulation d’un giron des Jeunesses campagnardes vaudoises. Le giron du Centre prévu à Puidoux du 28 juillet au 1er août n’aura pas lieu. Les organisateurs de trois autres girons, prévus cet été à Monnaz, Rances et Chavannes-le-Chêne, veulent encore y croire.

La pression s’accentue sur les organisateurs de girons qui n’ont pas bénéficié d’une aide financière de la Confédération, ni du canton. A Puidoux, les festivités ont finalement été annulées. «C’était le dernier moment pour nous de prendre cette décision afin de ne pas se mettre davantage en difficulté financière», écrit mardi le comité du Giron du Centre dans un communiqué.

Les trois autres girons, à savoir ceux de Monnaz (du 30 juin au 4 juillet), Rances (du 14 au 18 juillet) et Chavannes-le-Chêne (du 11 au 15 août) ont décidé pour l’instant de continuer l’aventure malgré l’incertitude. Ils sont conscients qu’ils ne pourront pas organiser un giron traditionnel, mais ils conservent quelques projets et espèrent «sauver les meubles», explique la Fédération vaudoise des Jeunesses campagnardes.

Les girons rassemblent en moyenne plus de 25’000 personnes sur cinq jours. Spectacles, animations et joutes sportives sont au programme.