Réservé aux abonnés

Un "observatoire de la propreté"

La ville traque les problèmes de dégradation du milieu urbain.
07 août 2015, 11:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6836375.jpg

La ville de Lausanne se dote d'un "observatoire de la propreté" . Elle annonce vouloir ainsi améliorer sa lutte contre "divers phénomènes" . Dans la lunette du nouvel observatoire, il n'y a pas seulement les crottes de chiens ou l'abandon de déchets sur la voie publique (en anglais: "littering"). Les murs de la capitale vaudoise seront aussi examinés attentivement: l'affichage sauvage, les tags et les graffitis. Il devra "localiser les problèmes majeurs de propreté" et définir des plans d'actions. Sa première campagne devrait être consacrée au "littering", de jour et de nuit.

La création ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois