Une famille vaudoise, potentiellement intoxiquée au monoxyde de carbone, héliportée aux HUG

Une famille vaudoise de Froideville, dans le Gros-de-Vaud, a probablement été intoxiquée au monoxyde de carbone. Elle a dû être héliportée aux HUG pour y être soignée.
07 août 2015, 15:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Arrivés sur place, les secouristes ont ressenti une gêne respiratoire. Ils ont soupçonné le monoxyde de carbone.

Une famille de Froideville (VD) a été héliportée dimanche aux Hôpitaux universitaires genevois (HUG) en raison de soupçons d'intoxication au monoxyde de carbone. La Rega a affrété deux appareils pour l'opération. Le pronostic vital n'est pas engagé.

La famille ressentait depuis environ 24 heures un certain malaise. Elle a donc contacté la centrale 144. Dépêchés à leur domicile, les ambulanciers ont constaté la même gêne et émis l'hypothèse d'une intoxication au monoxyde de carbone.

Les causes de l'accident ne sont pas encore connues. La police vaudoise a ouvert une enquête, rapporte dimanche la Rega dans un communiqué.

Les HUG disposent de l'unique caisson hyperbare de Suisse. Cette chambre étanche, progressivement pressurisée avec de l'air jusqu'à ce que la pression intérieure surpasse celle de l'atmosphère, est nécessaire au traitement.